Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   
Le blog de Docteur Mouhamadou Bamba Ndiaye 
Créez votre propre blog gratuitement! 

[VIDÉO (En Wolof) 2 min] L’HÉRITAGE DE CHEIKH AHMAD TIDJANI CHÉRIF !!! [UN ÉCLAIRAGE INÉDIT DE SERIGNE ABDOUL AZIZ SY “AL AMINE")]. Commentaire de Docteur Mouhamadou Bamba NDIAYE (le Rétro confirmateur du Mahdi).

Posté par: Mouhamadou Bamba Ndiaye| Lundi 14 mai, 2018 06:05  | Consulté 315 fois  |  0 Réactions  |   

Cliquer sur le lien suivant : https://youtu.be/ijhBviUbSJ8

[Ou https://drive.google.com/file/d/1sgf0DHvCa4RyKDBVOFN_Fic6AzLAkLBW/view?usp=drivesdk ]

Traditionnellement, tout fils aîné est le khalife de son père ; l’aîné du patriarche est de facto le « khalife général de la famille » ; leur mission est de sauvegarder autant que possible le patrimoine de la famille. Ainsi, il est important de faire le distinguo entre « khalife de  Cheikh » et le « khalife de la famille ». Oui, le « khalife de Cheikh », c’est autre chose ; il ne se transmet pas de père en fils ; et pour preuve, le fils de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif lui-même n’était pas son khalife attitré. Oui, un « khalife de Cheikh » est le détenteur des secrets de Cheikh ; et il doit en apporter les preuves.

Cheikh El Hadj Oumar Foutiyou TALL était l’héritier de Cheikh Mouhammad GHALI ; Cheikh El Hadj Malick SY (Maodo) l’a succédé ; puis Serigne Babacar SY a hérité le « khalifat de Cheikh » de son père - c’est le seul cas dans la Tidjaniya, où père et fils sont tous deux « khalife de Cheikh » ; et c’est pourquoi Serigne Babacar SY disait : « Je ne suis pas à la place de Maodo parce que je suis tout simplement son fils ; même si j’étais le fils de Malaw, le ‘’bûcheron’’, cela ne m’empêcherait pas d’être son khalife et celui de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif ». … « Cette maison-ci ne répond pas du nom de SY, mais du nom d’Allah ; je peux être le père d’un enfant né à Koulikoro (contrée très lointaine) et n’avoir aucune relation avec mon enfant biologique ». … « Le Gamou de Tivaouane est celui de Cheikh Seydi El Hadj Malick SY ; moi, mon gamou est celui de Saint-Louis (Ndar) ». « Je ne vous envoie pas à un gamou, mais à une mission ». Et cette mission que le Vénéré khalife avait confiée à notre maître, son Éminence Serigne El Hadj Madior CISSE, ne pouvait s’agir que de la mission du Mahdi, car, indéniablement, personne ne peut légitimer une mission dans l’Islam, après le rappel à Dieu du Prophète Mouhammad (PSL), en dehors de celle du Mahdi (Retour de Jésus fils de Marie). [(43. L’Ornement : 57-62 – Az-Zukhruf) ; (2. La Vache : 253 – Al-Baqarah) ; (4. Les Femmes : 157-159 – An-Nisâ’) ; (98. La Preuve : 1 – Al-Bayyinah)].

Et pour en savoir plus, suivre ce lien : https://docs.google.com/document/d/1tbfDm1oNNlaDpTu_-eyOC-5i29pysZyZdjfHCcHhdrQ/edit?usp=sharing

 

DOCTEUR MOUHAMADOU BAMBA NDIAYE

Ancien Interne des Hôpitaux de Dakar

Pédiatre à Thiès

Recteur de l’Université Virtuelle ‘’La Sagesse’’ de la Fondation Serigne Babacar SY Ihsaan- Bienfaisance (Thiès).

Rétro confirmateur (Consolateur) du Mahdi, Son Éminence Serigne El Hadj Madior CISSE, fils spirituel de Serigne Babacar SY, khalife de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif – le ‘’Sceau des Saints’’ et ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus fils de Marie revenu).

 
 L'auteur  Mouhamadou Bamba Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Mouhamadou Bamba Ndiaye
Blog crée le 04/02/2013 Visité 1218999 fois 687 Articles 23873 Commentaires 51 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires