Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   
Le blog de Docteur Mouhamadou Bamba Ndiaye 
Créez votre propre blog gratuitement! 

LA LOUANGE (‘’THIANT’’), L’ESSENCE DE L’ADORATION DIVINE - LA SEULE RAISON D'ÊTRE DE L’HOMME !!! UN RECADRAGE OPPORTUN, EN CETTE ‘’FIN DES TEMPS’’ (AKHIROU ZAMÂN) !!! [MISSION DU MAHDI (RETOUR DE JÉSUS FILS DE MARIE)].

Posté par: Mouhamadou Bamba Ndiaye| Samedi 20 octobre, 2018 09:10  | Consulté 107 fois  |  0 Réactions  |   

Nous sommes en plein dans l’ère du ‘’thiant’’, devenu presque une mode, voire une véritable addiction (dépendance) pour beaucoup de gens ; mais si certains s’en réjouissent, d’autres s’en offusquent, et à juste raison, du fait des nombreuses dérives et autres pratiques à l’antipode de l’orthodoxie religieuse qui ont largement contribué au dévoiement de nos confréries (tarikhas) dont les fondements ne reposent pourtant que sur la Charia ; c’est la crise des valeurs sans précédent, en rapport avec la ‘’fin des temps’’ (akhirou zamân), qui est certainement passée par là ; et c’est dire donc toute l’importance et l’urgence de retourner aux sources, comme nous y exhorte le Saint Coran :

(55) Et rappelle ; car le rappel profite aux croyants. (56) Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. (51. Ceux qui éparpillent : 51-56 – Adz-Dzâriyât)

En vérité, c’est cette exhortation coranique à l’adoration divine - notre seule raison d’être - qui est le principe fondamental du soufisme (‘’tassawuf’’) ; et sa finalité est la piété (taqwa) qui est une véritable panacée (remède à tous les maux) ; car Allah aime les pieux (muttaqîna) [9. Le Repentir : 4 – At-Tawbah] ; oui, Il leur facilite toute chose, donne une issue favorable à leurs affaires et les gratifie de dons sur lesquels ils ne comptaient pas [65. La Répudiation : 2-4 – At-Talaq] ; et donc autant de raisons de craindre Allah comme il se doit, avant sa mort [3. La Famille d’Imran : 102 – Al-Imrân] ; sinon, autant qu’on peut – car telle est indéniablement la voie de la réussite [64. La Grande Perte : 16 – At-Taghabun]. Et incontestablement, la prière en est le préalable incontournable ; son importance et sa primauté par rapport à toute quête de gains pour notre subsistance ont été explicitement rappelées par le Saint Coran [62. Le Vendredi : 9-11 – Al-Djumua] ; elle préserve de la turpitude et des actions blâmables [29. L’Araignée : 45 – Al-‘Ankabût] ; et c’est par elle que passent la voie de la santé mentale qui se confond avec celle du bonheur [(70. Les Voies d’ascension : 19-35 – Al-Ma’arij) ; (23. Les Croyants : 1-10 – Al-Mu’minûne)].

En vérité, louer Dieu, c’est reconnaître son omnipotence, son omniscience et tous ses autres attributs, comme Dieu l’a parfaitement résumé dans la sourate ‘’Al-Fatiha’’ ; oui, Il est le Digne de louange ; celui que nous devons adorer et solliciter son secours ; celui qui dirige sur la voie droite (1. Prologue ou L’Ouverture : 1-7 – Al-Fatiha). Et louer Dieu (‘’thiant’’), c’est, en d’autres termes, reconnaître les innombrables bienfaits qu’Il nous a gratifiés et lui en rendre grâce, comme le rappelle le Coran :

(17) Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée rien ? Ne vous souvenez-vous pas ? (18) Et si vous comptez les bienfaits d'Allah, vous ne saurez pas les dénombrer. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (16. Les Abeilles : 17-18 – An-Nahl) … (70) Certes, Nous (Dieu) avons honoré les fils d'Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, leur avons attribué de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures. … (17. Le Voyage Nocturne : 70-72 – Al-Isrâ’) … (64) A Lui appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre. Allah est le seul qui se suffit à Lui-même et qui est Le Digne de louange ! … (66) C'est Lui qui vous donne la vie puis vous donne la mort, puis vous fait revivre. Vraiment l'homme est très ingrat.  (22. Le Pèlerinage : 22 – Al-Hajj)

En vérité, le véritable challenge de Satan, c’est de détourner les gens de la voie droite (çirâthoul moustaqîm), en les empêchant de prendre conscience des innombrables bienfaits dont Allah leur a gratifiés et de Lui en rendre grâce, comme l’enseigne très explicitement le Coran :

… (16) Satan dit [à Allah] : “...  Je m'assoirai sur Ton droit chemin, (17) puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart d’entre eux, Tu ne les trouveras pas reconnaissants”. (18) Allah lui dit : “Sors de là”, banni et rejeté. Et quiconque te suit parmi eux… de vous tous, J'emplirai l'Enfer”. (7. Al-Arâf : 10-18)

Au vu de tout cela, il apparaît évident que la louange (‘’thiant’’) est avant tout un état d’esprit et donc un comportement ; elle doit être perpétuelle, puisqu’il n’y a pas une seule personne qu’Allah n’a pas comblé de bienfaits ; oui, même le plus misérable des misérables est noyé dans un ‘’océan de bienfaits’’. Dès lors, se pose le problème de l’approche pour parfaire la louange (‘’thiant’’) ; et c’est Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif - le ‘’Sceau des Saints’’ -  qui a résolu l’équation posée à ses devanciers, en passant par le Prophète (PSL), la ‘’source de la miséricorde’’ (aynou rahmati’’) et donc le dénominateur commun de tous les bienfaits d’Allah ; oui, louer Dieu, par reconnaissance, pour le Prophète (PSL) dont Il nous a gratifié, englobe donc toutes les louanges (‘’thiant’’) pour tout autre bienfait. Et cela passe obligatoirement par l’appel de la bénédiction de Dieu sur le Prophète (‘’salatou ‘alâ nabi’’) qui est une injonction divine adressée à tous les croyants :

(56) Certes, Allah et ses Anges prient sur le Prophète ; Ô vous qui croyez priez sur lui et adressez lui vos salutations [Appelez la bénédiction de Dieu sur lui]. (33. Les Coalisés : 56 – Al-Ahzâb)

Et c’est dire la nécessité de réhabiliter les wirds de nos tarikhas qui renferment tous la ‘’salâtoul fatiha’’ qui constitue, avec la ‘’djawharatoul kamal’’, les formes les plus achevées de la ‘’salâtou ‘alâ nabi’’ – Une véritable panacée, en cette ‘’fin des temps’’ (akhirou zamân) marquée par une crise des valeurs sans précédent. Oui,Allah nous a gratifié Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif - le ‘’Sceau des Saints’’ et ‘’Christ de la Parousie’’ pour parachever la mission du Prophète (PSL) et sauver ce monde en perdition, en la personne du Mahdi (son vicaire et ‘’preuve décisive’’), conformément au Coran [(43. L’Ornement : 57-62 – Az-Zukhruf) ; (2. La Vache : 253 – Al-Baqarah) ; (4. Les Femmes : 157-159 – An-Nisâ’) ; (98. La Preuve : 1 – Al-Bayyinah)]. - Une très grande miséricorde !!! Et c’est donc un devoir pour tout croyant d’en rendre grâce à Allah - et donc d’oeuvrer avec gratitude, comme Il l’avait exhorté à la famille de David (Cor. 34 : 10-13 - Saba’).

Au demeurant, la louange par reconnaissance à Allah (‘’thiant’’) est véritablement le moteur de la croissance et de l’émergence, tant au plan individuel que collectif, ce d’autant qu’il sous-entend préalablement un repentir sincère ; le Coran est très explicite :

(7) [Moïse dit :] Et lorsque votre Seigneur proclama : “Si vous êtes reconnaissants, très certainement, j’augmenterai mes bienfaits pour vous. Mais si vous êtes ingrats, mon châtiment sera terrible. (14. Abraham : 7 - Ibrahim) … (10) [Noé dit :] J'ai donc dit : “Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur,  (11) afin qu'Il vous envoie du ciel, des pluies abondante, (12) et qu'Il vous accorde beaucoup de biens et d'enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières. (13) Qu'avez-vous à ne pas adorer Allah comme il se doit, (14) alors qu'Il vous a créés par phases successives ? (71. Noé : 10-14 – Nûh) … (3) [Houd dit :] Demandez pardon à votre Seigneur ; ensuite, revenez à Lui. Il vous accordera une belle jouissance jusqu'à un terme fixé, et Il accordera à chaque méritant l'honneur qu'il mérite. Mais si vous tournez le dos, je crains alors pour vous le châtiment d'un grand jour. (4) C'est à Allah que sera votre retour ; et Il est Omnipotent. … (11. Houd : 3-4 … 52 – Hûd)

Oui, il ne peut pas y’avoir d’émergence véritable, en dehors du repentir et de la louange ; et opter pour la laïcité (‘’Dieu entre parenthèses’’), c’est véritablement refuser  le vrai développement - Une vérité certaine !!!

https://docs.google.com/document/d/1LeXYyL_BHWXpTXV880Rmy0O6B0zSrVRKwc8ejT_f-h0/edit?usp=sharing

 

DOCTEUR MOUHAMADOU BAMBA NDIAYE

Ancien Interne des Hôpitaux de Dakar

Pédiatre à Thiès

Recteur de l’Université Virtuelle ‘’La Sagesse’’ de la Fondation Serigne Babacar SY Ihsaan- Bienfaisance (Thiès)

Rétro confirmateur du Mahdi, Son Éminence Serigne El Hadj Madior CISSE, fils spirituel de Serigne Babacar SY, khalife de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif – le « Sceau des Saints » et « Christ de la Parousie » (Jésus fils de Marie revenu).

http://sites.google.com/site/missionmahdi/  

http://sites.google.com/site/universitevirtuellelasagesse/  

 L'auteur  Mouhamadou Bamba Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Mouhamadou Bamba Ndiaye
Blog crée le 04/02/2013 Visité 1218913 fois 687 Articles 23872 Commentaires 51 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires