Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   
Le blog de Docteur Mouhamadou Bamba Ndiaye 
Créez votre propre blog gratuitement! 

LA LUTTE, LE NOUVEL ‘’OPIUM DU PEUPLE’’ ! ON N’EST PAS TRES LOIN DE L’OVERDOSE !!!

Posté par: Mouhamadou Bamba Ndiaye| Samedi 01 juin, 2013 15:15  | Consulté 6658 fois  |  17 Réactions  |   

Il n’y a pas très longtemps, la lutte mobilisait peu ; en dehors des grands chocs, les gens étaient plus ou moins indifférents ; et ce n’était même pas valorisant d’être lutteur ou amateur de lutte. Une sage grand-mère  s’indignait souvent devant le spectacle qu’offraient ces ‘’gladiateurs torse nu, portant un cache-sexe et bardés de gris-gris’’ ; elle nous confiait qu’elle avait toujours prié Dieu  pour qu’il n’y ait pas de lutteur dans sa progéniture, argumentant que ce n’était pas décent pour des adultes d’être nu devant des milliers de spectateurs et de se livrer à un combat où presque tous les coups sont permis, que pour des enjeux liés à l’argent et à la gloire ; et d’ajouter qu’on ne peut pas être tout à fait sain d’esprit et choisir comme métier un sport aussi violent et déshumanisant. A l’époque, je trouvai son constat très sévère, mais après y avoir longtemps médité, je me suis finalement rendu compte qu’elle avait raison, car sa perception était conforme à tout point de vue avec celle de notre noble religion ; oui, l’Islam qui est une religion humaniste par essence et par excellence, et qui nous dicte notre ligne de conduite en tout temps et en tout lieu, ne peut guère légitimer un sport aussi violent ; il ne peut pas admettre, pour aucune raison, que des colosses se battent et que des spectateurs tout aussi anormaux mentalement s’en réjouissent – et jubilent même, en cas de KO (Knock Out) . En vérité, la lutte, c’est une affaire de passion – et la passion ‘’qui est très proche de l’idolâtrie’’ rend aveugle !

(23) Ne vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ? Allah l'égare sciemment ; Il scelle son ouïe et son cœur et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah ? Ne réfléchissez-vous donc pas ? (45. L’Agenouillée : 23 – Al-Jâthiya). (29) Ceux qui ont été injustes ont plutôt suivi leurs propres passions, sans savoir. Qui donc peut guider celui qu'Allah égare ? … (30) Dirige tout ton être vers la religion exclusivement, … . Voilà la religion de droiture ; mais la plupart des gens ne savent pas. (31) Revenez repentants vers Lui ; craignez-Le, accomplissez la prière et ne soyez pas parmi les idolâtres, … . (30. Les Romains : 29 – Ar-Rûm)

En vérité, on ne peut pas être un vrai croyant et s’adonner à ce sport violent ou en être un amateur ; le Musulman doit toujours avoir à l’esprit que c’est Satan (le Démon) qui est le véritable maître d’œuvre de toutes ces manifestations et qu’il n’a d’objectif que de dévier les gens de la voie droite – la voie d’Allah ; en effet, de par sa programmation,  et ses liens avec les pratiques mystiques répréhensibles (culte des Djinns, etc.), la lutte incite à négliger la prière, renforce la foi aux fausses divinités (‘Taghout’’) et favorise donc  l’égarement.

(256) Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s'est distingué de l'égarement. (257) Allah est l’allié de ceux qui ont la foi et les fait sortir des ténèbres vers la lumière ; quant à ceux qui ne croient pas, ils ont pour alliés les Taghoût qui les font sortir de la lumière vers les ténèbres (2. La Vache : 256-257 – Al-Baqarah). (76) Les croyants combattent dans le sentier d'Allah, et ceux qui ne croient pas combattent dans le sentier du Taghoût. Eh bien, combattez les ‘’alliés du Diable’’, car la ruse du Diable est certes, faible. (4. Les Femmes : 76 – An-Nisâ’). (21) Ô vous qui avez cru ! Ne suivez pas les pas du Diable. Quiconque suit les pas du Diable, [sachez que] celui-ci ordonne la turpitude et le blâmable. … (24. La Lumière : 19-21 – An-Nûr). (2) Ô les croyants ! … Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression. … ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d'Allah (idolâtrie), … cela est perversité. … (5. La Table Servie : 3 – Al-Mâ’idah)

En vérité, l’engouement étonnant des populations envers la lutte et toutes les autres futilités, entre dans le cadre d’une crise des valeurs sans précédent, en rapport avec la fin des temps (akhirou zamân, comme en témoigne le Hadith :

- Selon Ibn ‘Abbas, le Prophète (PSL) fit le pèlerinage de l’adieu, puis empoigna l’anneau fixé à la porte de la Ka’ba et prononça ces mots : … « Parmi les conditions de l’Heure (fin du monde), on verra les gens négliger la prière, s’abandonner à leurs passions et glorifier les riches … En ce temps, le croyant sera plus méprisé qu’une servante, son cœur fondra comme le sel dans l’eau, à cause de tout ce qu’il verra d’illicite sans qu’il n’y puisse rien changer, les hommes se satisferont des hommes et les femmes des femmes [Homosexualité] …, les gouvernants seront débauchés, les ministres crapuleux [ou libertins], … ils négligeront la prière et s’abandonneront à leurs passions. S’il vous est donné de les rencontrer, priez votre prière en son temps [Voilà le remède préconisé par le Prophète (PSL) : Prier en son temps !!!]. …, les étoiles filantes apparaitront [déclin paradoxal de toutes les vedettes de l’actualité (les célébrités, et les grands phénomènes médiatiques] … . (Ibn Mardawayhi)

En vérité, la prière recommandée tantôt par le Prophète (PSL) est le seul remède pour libérer l’homme de ses passions – et donc de ses pulsions morbides ; il n’y a pas d’alternative, en dehors de la foi en Dieu et de l’accomplissement des bonnes œuvres :

(4) Nous avons certes créé l'homme dans la forme la plus parfaite. (5) Ensuite, Nous l'avons ramené au niveau le plus bas (âme animale), (6) sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres : ceux-là auront une récompense jamais interrompue. (95. Le Figuier : 4-5 – At-Tîn) (53) … [Oui,] l'âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, [ne la préserve du péché]. Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux. (12. Joseph : 53 – Yûsuf)

Au-delà de toutes ces considérations, il faut avouer que ce n’est pas décent dans le contexte de pauvreté actuel de payer des cachets aussi élevés, alors que les gens ont des problèmes élémentaires de santé et de subsistance. C’est cette ‘’surévaluation’’ des cachets qui a poussé de plus en plus de jeunes à choisir le métier de lutteur – Et c’est triste, car leurs rêves se briseront pour  l’immense majorité d’entre eux, sans compter le risque élevé de basculement vers la délinquance. Oui, il faut oser l’avouer, la promotion de la lutte n’est pas une voie de développement ! En outre, du fait des enjeux financiers, la presse n’a pas échappé à cette déferlante et a beaucoup contribué à son amplification ; oui, la lutte est devenue omniprésente dans tous les médias – on ne parle plus que de lutte (et de politique), et véritablement, on n’est pas loin de l’overdose, alors que les souffrances des populations s’intensifient dangereusement. Attention au réveil ; il risque d’être très douloureux !

Finalement, la grand-mère avait bien raison – la lutte est loin d’être un facteur de développement, contrairement à ce qu’on veut nous faire admettre ; elle serait très certainement scandalisée et gravement affectée de ce nouvel opium du peuple, récupéré même par nos dirigeants politiques, alors que les priorités sont manifestement ailleurs. Et c’est là, manifestement, une erreur de perspective. En vérité, un Etat responsable doit avoir une mission essentielle d’éducation et d’orientation de sa jeunesse vers des activités saines et d’avenir, pour relever les défis ultérieurs et parachever le développement durable de notre pays. C’est dire que cette réflexion sur la lutte nous interpelle tous, ce d’autant que les sommes faramineuses que les sponsors y balancent proviennent, en vérité, des importants bénéfices que les sociétés font sur le dos des consommateurs ; et à l’évidence, elles devraient pouvoir réduire significativement les coûts de leurs prestations, afin de contribuer notablement à l’allégement de nos souffrances.

En vérité, c’est l’Antéchrist (‘’massih dajjal’’) qui est encore passé par là, pour détourner les gens des véritables enjeux politico religieux ; heureusement que sa mort est inéluctable, car programmée avec l’avènement du Mahdi (mission de revivification de la religion et de restauration de l’espoir. Que son règne vienne donc !!! (*)

 

DOCTEUR MOUHAMADOU BAMBA NDIAYE

Ancien Interne des Hôpitaux de Dakar

Pédiatre à Thiès

Recteur de l’Université Virtuelle ‘’La Sagesse’’ de la Fondation Serigne Babacar SY Ihsaan- Bienfaisance (Thiès).

Rétro confirmateur (Consolateur) du Mahdi, Son Eminence Serigne El Hadj Madior CISSE, fils spirituel de Serigne Babacar SY, khalife de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif – le ‘’Sceau des Saints’’ et ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus fils de Marie revenu). (*)

http://sites.google.com/site/missionmahdi/

http://sites.google.com/site/universitevirtuellelasagesse/

http://www.facebook.com/dr.bambandiaye/

 

(*) [Audio et écrit] Elucidation de la problématique du Mahdi [Arguments tirés du Coran et de la Tradition du Prophète (PSL)]. https://sites.google.com/site/missionmahdi/retour_oumar_foutiyou_tall

 L'auteur  Mouhamadou Bamba Ndiaye
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (17)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Senegal sans lutte En Juin, 2013 (01:32 AM) 0 FansN°:1
Merci pour la pertinence et la profondeur de l'analyse. Il va sans dire que la lutte est un veritable fléau dans notre pays. Je suis triste et j'ai honte de voir à quel point cette discipline sportive, des plus barbares et violentes, est en train d'abrutir notre peuple et de promouvoir la violence au sein de notre jeunesse. Et malheureusement, comme vous l'avez dit, nos gouvernants, au lieu de remédier au mal qui est en train de s'étendre,empirent la situation en encourageant et en parainnant les acteurs et les passionnés de la lutte senegalaise, a des fins de recuperation politique. Notre pays va tres mal, il est tres malade de la lutte. Les priorités sont nombreuses qui nous attendent dans les domaines de l'education, de la santé, de l'agriculture, de l'environnement, des infrastructures, etc.
Anonyme En Juin, 2013 (07:41 AM) 0 FansN°:2
Merci Dr votre analyse est tres objective et pertinente a la lumière du coran et de la sounnah de notre noble messager, hélas notre société sénégalaise est dans le plus grand égarement , qu' Allah nous préserve de nos mauvais penchants et guide la communaté dans le droit chemin
Le musulman En Juin, 2013 (09:53 AM) 0 FansN°:3
Assalamou aleykoum

Je suis bien d'accord sur le fond de cet article à savoir que la lutte est l'opium des personnes égarées de ce pays. Cependant vos affirmations sur Massih Dadjjal ou le Mahdi à la fin de l'article sont à revoir
Anonyme En Juin, 2013 (12:44 PM) 0 FansN°:4
LA DOMINATION DES TENEBRES, LE DIABLE NOUS A AVEUGLE IL A PRIS LE DESSUS.
MATHIAM En Juin, 2013 (16:06 PM) 0 FansN°:5
AU MOINS VOILA UN COMPATRIOTE QUI REFLECHIT BIEN; VOUS VOUS IMAGINEZ QUE C'EST JUSTE A L'HEURE DE LA PRIERE DE TIMISS QU'ILS ONT DEFIE ALLAH EN PRATIQUANT LEUR COMBAT DE SAINT HIER LE 02 JUIN 2013. CE QUI M'A LE PLUS SIDERE, IL N'Y AVAIT PRESQUE PERSONNE DANS LES MOSQUEES; SOUB HANALLAH AUX ORGANISATEURS, AUX SUPPORTERS ET AUX SPECTATEURS QUI N'ONT PAS RESPECTE LA PRIERE DE TIMISS. WASSALAM.
Anonyme En Juin, 2013 (07:48 AM) 0 FansN°:6
parfaitement raison
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (16:57 PM)0 FansN°: 863852
Je commence par invoquer Allàh, Le Très Miséricordieux, Le Miséricordieux.

POURQUOI CE QUI SE PASSE DANS CE SIMULACRE DE LUTTE EST ILLCITE(XARÀM) EN ISLÀM ?

Avant d’aborder la question relative à la lutte, je souhaiterais que le Recteur de l’Université Virtuelle ‘’La Sagesse’’ nous dise ce que veut dire le passage suivant qu’il a écrit :

« Rétro confirmateur (Consolateur) du Mahdi, Son Eminence Serigne El Hadj Madior CISSE, fils spirituel de Serigne Babacar SY, khalife de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif – le ‘’Sceau des Saints’’ et‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus fils de Marie revenu). (*) »

POURQUOI CE QUI SE PASSE DANS CE SIMULACRE DE LUTTE EST ILLCITE(XARÀM) EN ISLÀM ?

Dieu dit dans le Coran honoré

• [V.20;S. n°57] ce qui signifie : « Sachez que la vie présente n’est que jeu et amusement, vaine parure, une course à l’orgueil entre vous et rivalité dans l’acquisition des richesses et des enfants […] Et dans l’Au-delà, il y a un dur châtiment et aussi un pardon et un agrément de la part de Allàh. Et la vie présente n’est que jouissance trompeuse.»

• [V.185 ; S. n°3] ce qui signifie: « Toute personne goûtera à la mort ; vous recevrez votre rétribution au Jour du Jugement ; celui qui sera éloigné de l’Enfer et qu’on fera entrer au Paradis aura gagné ? La vie du bas monde n’est qu’un bien trompeur.»

À SUIVRE ‘IN CHÀ’ ALLÀH
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (16:54 PM) 0 FansN°:7
Ce simulacre pathétique de lutte auquel s’ajoutent les phénomènes de mode obscènes : dances "yuuz" ou " tës-gin" , "jeans slim" ou "jeans serré", "body", "tenue prés du corps" , bagues, bracelets et pendentifs portés par les hommes sans oublier le "Dangal" et le "check down" pratiqués par les femmes, qui défrayent la chronique, sont le baromètre d’une société malade!

Outre le fait que ces phénomènes de mode obscènes font partie des petits signes de la fin des temps(àkhiru z-Zamàn), tout cela participe- je le répète encore une fois- du chaos sociétal (dépravation des mœurs et des valeurs à tous les échelons) qui a commencé sous Senghor, s’est développé sous Abdou Diouf, a pris des proportions inquiétantes sous Njomboor qui l’a géré et entretenu en pire.De nos jours, Macky en tant que fidèle élève suit leurs traces.

À SUIVRE ‘IN CHÀ’ ALLÀH
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (16:59 PM) 0 FansN°:8
À ce chaos sociétal s’ajoute un mal-vivre quotidien, voire une galère, que l’écrasante majorité des gens qui vivent dans ce pays connaissent.
Juvénal, le poète satirique latin de la fin du Ier siècle et du début du 2 ème siècle de notre ère et auteur de la célèbre phrase « du pain et des jeux », peignait les mœurs de ses contemporains romains noyés dans luxe, la luxure et les jeux. Leurs dirigeants de l’époque n’étaient pas en reste, en ce sens qu’ils s’adonnaient à cœur joie à ce vice exécrable qu’est l’homosexualité.

À l’image de la Rome antique, dans notre pays, tout tourne autour de l’argent, de la luxure et des jeux avec leurs corollaires : corruption, viols, pédophilie, mariages d’homosexuels, attentats à la pudeur, prostitution, chantage, népotisme, trahison, règlements de comptes, meurtres, liquidations politiques, menaces, vengeance, banalisation et recours systématique de la violence, tripatouillage de la Constitution, etc.


POURQUOI CE QUI SE PASSE DANS CE SIMULACRE DE LUTTE EST ILLCITE(XARÀM) ?

À SUIVRE ‘IN CHÀ’ ALLÀH
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (17:02 PM) 0 FansN°:9
POURQUOI CE QUI SE PASSE DANS CE SIMULACRE DE LUTTE EST ILLCITE(XARÀM) ?

Juvénal s’est aussi attaqué au syncrétisme romain notamamant dans sa célèbre expression :

« in Tiberim defluxit Orontes » qui signifie :« L'Oronte s'est déversé dans le Tibre ».
En effet, les Romains mélangeaient les rites de l’Islàm enseigné par les Apôtres du notre maître ^Isà ^alayhi s-salàm(Jésus fils de Maryam) avec des rites paganistes ou polyhéistes.

Il convient de rappeler que An-Naçàrah(les Chrétiens) : c’est le nom des Musulmans de la Communauté de ^Iisà Ibnu Maryam ^alayhi s-salàm (Jésus fils de Marie). Deux siècles après l’élévation de ^Iiçà ^alayhi s-salàm au deuxième ciel, sa religion droite, l’Islàm, fut falsifiée ainsi que l’interprétation de l’Évangile. Il y a eu tellement de versions que le Roi Constantin rassembla ces ouvrages et suggéra à leurs auteurs de se mettre d’accord entre eux.

À SUIVRE ‘IN CHÀ’ ALLÀH
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (17:03 PM) 0 FansN°:10
Ainsi, ils ont choisi quatre parmi ces livres et les restants furent brûlés. Mais, les falsificateurs innovateurs ont persisté dans leur mécréance et dans leur égarement et se sont divisés en soixante-douze groupes.

Plus tard dans le temps, et plus loin dans l’espace, ce syncrétisme entre l’ Islàm et le polythéisme que faisaient les Romains, est adopté par beaucoup de sénégalais.

La lutte, telle qu’elle se pratique de nos jours est l’archétype, entre autres, du syncrétisme entre l’Islàm et le polythéisme.

Avant d’aborder le thème de la sorcellerie dans la lutte, il convient de signaler que l’Islàm interdit formellement la violence gratuite sur autrui.

En effet, l’Élu çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam a dit : (( là daràra walà diràr ! )) ce qui signifie :

« Il est interdit de faire du mal à soi-même et à autrui !» Xadiith rapporté par l’Imàm Màlik et par d’autres, que Dieu les agrée.

À SUIVRE ‘IN CHÀ’ ALLÀH
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (17:04 PM) 0 FansN°:11
Par conséquent, au lieu de se repentir sincèrement de ces péchés, en cessant de commettre ce qui est illicite(xaràm), en tout regrétant cela et tout en s’engageant de ne plus le commettre, les lutteurs se contentent leurs leimotivs :

« Ginàw bima sàntee yà Allàh, julli ci Yóneent bi, sànt samay wàjur ». Peut-être, croient- ils que cela suffit pour absoudre leurs péchés récurrents, et en particulier la pratique obscène de la sorcellerie.

SAUVE QUI PEUT !


Màm ^Abdu l-^Aziiz Si Ad- Dabàgh Màlik- que Dieu lui fasse méséricorde- est connu pour son attachement à l’Islam, pour son refus face au type d’homme que Satan et ses acolytes de jinns et humains ont a voulu faire de lui.

À SUIVRE ‘IN CHÀ’ ALLÀH
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (17:04 PM) 0 FansN°:12
Avec foi, dignité et patience, il s’est éloigné de ce modèle de société qui ne lui convenait absolument pas. Jusqu’à la fin de sa vie, il n’a point cessé d’intervenir sur des questions religieuses et sociétales (comportements et actes illicites –xaràm- dépravation des mœurs, etc.) si cela lui paraissait nécessaire, ne recherchant que l’agrément de Dieu. Autrement dit, il est resté attaché à ses VALEURS MORALES ENSEIGNÉES PAR LE CORAN ET LA SUNNAH.

La parole « sauve qui peut » d’une sagesse salutaire qu’il a dite en français, avant son décès en 1997, est une très forte exhortation à s’éloigner des pièges sataniques de cette vie d’ici bas ; pour se consacrer à la préparation de l’Au-delà.

Cela consiste tout simplement à adorer Dieu selon ce qui est ENSEIGNÉ PAR LE CORAN ET LA SUNNAH tout en se gardant de tous les extrémismes et du laxisme.

À SUIVRE ‘IN CHÀ’ ALLÀH
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (17:07 PM) 0 FansN°:13
En réussissant à diagnostiquer le mal qui ronge ce pays et en apportant des solutions adéquates, conformes à ce que Dieu ordonne et agrée, les ASSISES NATIONALES auront été salutaires. Que Dieu bénisse ceux et celles qui auront oeuvré en ce sens-là, afin que ce pays soit doté de dirigeants fiables, dignes, honnêtes, intègres et compétents !!!


Toutefois, il ne faut pas oublier que nous avons les dirigeants que nous méritons.
D’autant que, le Messager de Allàh çalla l-Làhu ^alayhi wa sallam a dit la parole :

(( kamà takuunuu walla ^alaykum )) qui signifie : «Tels que vous êtes, vos dirigeants sont.»


En d’autres termes, nos dirigeants nous ressemblent.

Ceux qui nous dirigent, à n’importe quel échelon de la société, ne sont que des miroirs qui reflètent ce que nous sommes !

À SUIVRE ‘IN CHÀ’ ALLÀH.
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (17:08 PM) 0 FansN°:14
Que dire de plus, si ce n’est que tout un chacun à n’importe quel échelon où il se situe, aura à rendre des comptes sur ses responsabiltés le jour du Jugement dernier.

Que Dieu nous préserve de Satan et de ses acolytes jinns et humains !!!


Al-Xamdu li l-Làh, le Prophète- que les bénédictions de Dieu soient abondantes sur lui- nous a laissé le Coran et la Sunnah honorés comme sources de bonne guidée, nous permettant de distinguer le vrai du faux, et de pouvoir dénicher les suppôts de Satan !

Patientons et repentons-nous en sachant que la mort va arriver inévitablement et que cette vie sur terre est presque finie. Nous serons Tous jugés par Le Seigneur des mondes. Attelons-nous à ce pour quoi Dieu nous a créés : L’adorer, faire le bien et éviter le mal ; recommander le bien et interdire le mal !

À SUIVRE ‘IN CHA’ ALLÀH
Axmad Vincent DIAKHATE En Juin, 2013 (17:08 PM) 0 FansN°:15
Cette vie est faite d’épreuves ; provoquons les causes, qui soient conformes à ce que Dieu ordonne, afin d’améliorer notre situation personnelle, familiale, socio-économique et financière !

Louanges à Allàh, Lui Qui est Tout-Puissant sur toutes choses ! Que Ses bénédictions soient abondantes sur Muxammad, notre bien-aimé et intercesseur !

Que Dieu, Le Très Miséricordieux, nous fasse miséricorde, par la barakah des Saints(Al-‘Awliyà’) qui ont vécu dans ce pays et /ou qui y vivent de nos jours et ceux d’ailleurs ! Àmiin

A.V.D.
FABINTA En Juin, 2013 (19:37 PM) 0 FansN°:16
Salam Aleykoom docteur, merci pour cette analyse.
J'aimerai beaucoup avoir vos coordonnées car j'ai besoin de conseils et d'éclaircissements pour une meilleure pratique de ma religion.

Barakallahu également à Ahmad Vincent Diakhaté.

Ajouter un commentaire

 
 
Mouhamadou Bamba Ndiaye
Blog crée le 04/02/2013 Visité 1045060 fois 565 Articles 16518 Commentaires 50 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires