État-Saes : Ce que Dionne propose aux enseignants

  • Source: : Seneweb.com | Le 16 février, 2018 à 16:02:33 | Lu 4451 fois | 10 Commentaires
content_image

État-Saes : Ce que Dionne propose aux enseignants

Mouhammad Bounn Abdallah Dionne a reçu le Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (Saes) en réunion interministérielle, le jeudi 15 février. Lors de cette rencontre, le Premier ministre a lancé un appel pour un apaisement du climat universitaire. Entre autres questions, les accords signés en 2016 avec le gouvernement et qui tardent à être mis en œuvre.

"Le Premier ministre a arrêté un certains nombre d'orientations. La première est de donner une suite à l'indice qui concerne les professeurs de classe exceptionnelle de troisième échelon qui sont payés au niveau de l'indice des professeurs de deuxième échelon par absence d'indice de traitement. Il a donné instruction au ministre compétent de préparer le projet de texte qu'il faut soumettre, au prochain Conseil des ministres, au président de la République. La même démarche est adoptée concernant l'écrêtement qui permet de donner des bases légales à cette orientation. Le troisième point concerne l'élargissement de l'indemnité spéciale de la recherche et de la formation qui doit être prise en compte dans l'assiette de calcul du taux de quotidien", a rapporté Seydou Gueye à la fin de la rencontre.

Aussi, souligne le porte-parole du gouvernement, Mahammad Dionne a envoyé la question de la prise en charge médicale au ministère du Travail et de la Fonction publique.

Pour les questions relatives à l'habitat, l'État a donné l'engagement pour trouver une solution. "Donc, la question centrale qui porte sur le problème de la retraite est arrêtée. Il s'agit de faire le point technique sur le sujet avec des éléments qui permettent d'éclairer les décisions et le ministre a mis en place un comité technique pour étudier toutes les hypothèses qui pourront éclairer une décision", a indiqué Seydou Guèye.

Malick Fall, secrétaire général du Syndicat autonome de l'Enseignement supérieur (Saes), a souligné que des propositions ont été faites mais qu'il y a des choses qui restent à être définies.

Concernant la question de la retraite des enseignants du supérieur, Malick Fall souligne que : "Les propositions ne sont pas terminées. Nous allons continuer le travail pour arriver à un consensus qui pourrait nous permettre d'avoir une année universitaire apaisée".

"Nous avions un accord avec le gouvernement sur une retraite descente des enseignants du supérieur. C'est l'objectif que nous nous sommes fixés et nous allons tendre vers l'atteinte de cet objectif", ajoute-t-il.

Les deux parties se sont donnés rendez vous le 22 février pour examiner les propositions qui seront présentées par le comité technique chargé d'étudier les hypothèses sur la retraite.


Auteur: Ndèye Fatou NDIAYE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (10)


Anonyme En Février, 2018 (16:21 PM) 0 FansN°: 1
Avec ce pouvoir:promesses=mensonges.
Anonyme En Février, 2018 (16:27 PM) 0 FansN°: 2
Anonyme En Février, 2018 (16:28 PM) 0 FansN°: 3
Attention les enseignants il va encore vous berner. Tout doit être écrit, signé, contre signé et acté. Ce Premier Ministre est un véritable lèche-cul de Macky.
Anonyme En Février, 2018 (16:37 PM) 0 FansN°: 4
B­ie­n­v­e­n­ue s­ur le m­e­i­l­le­ur s­i­t­e de r­e­n­c­o­n­t­re­s d­e s­e­x­e >>> w­w­w.H­o­t­2­4.t­o­p
Anonyme En Février, 2018 (17:51 PM) 0 FansN°: 5
Attention c'est un grand menteur. Il est même plus dangereux que Macky.j'espere que les enseignants ne feront pas avoir
Anonyme En Février, 2018 (19:37 PM) 0 FansN°: 6
En tout cas ce sont des pros du Signé Sanni. Ils ne respectent jamais les accords. Du jamais vu. :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Des Efforts En Février, 2018 (19:50 PM) 0 FansN°: 7
Oui en effet il est habituel que le gouvernement signe des accords sans les respecter. Mais il faut reconnaître quand même que ce gouvernement à beaucoup fait pour les enseignants de manière générale. Moi je suis contre les revendications merdiques du SAES. Il faut arrêter ce massacre financier pour des fainéants qui ne foutent rien et ne publient presque jamais. Allez demander aux professeurs de droit qu'est-ce que le droit administratif sénégalais? Vous n'aurez pas une réponse suffisante. Pourquoi? Ils apprennent et transmettent le droit administratif français. Comment expliquer cela? Ils ont la flemme de bûcher et d'identifier un droit qui serait sénégalais. C'est pareil partout. Alors c'est simple, pour la retraite il faut qu'ils cotisent mensuellement sur une partie de leurs salaires. Le peuple ne doit pas leur payer leur retraite, ils doivent le faire eux-mêmes en cotisant comme cela se passe partout. Sur la prise en charge médicale, c'est aussi de la foutaise totale.
Anonyme En Février, 2018 (22:22 PM) 0 FansN°: 8
les enseignants beug lou yomb. Toujours absents, ne prennent pas au sérieux leur travail et réclament des avantages tout le temps
Vérité En Février, 2018 (02:37 AM) 0 FansN°: 9
la vérité est que le senegal n'a plus d'argent. ils ont tellement fait de mal à la population en les travaillant mystiquement, en les affamant, en les terrorisant, en mettant en prison tous ceux qui les dérange, qu'Allah dans sa miséricorde va les rendre impuissants à régler les problèmes des sénégalais. la pauvreté est grandissante, les sénégalais sont transis de stupeur, de colère rentrée, qu'une simple étincelle peut susciter leur révolte. tous les segments de la société sont concernés, y compris dans leurs propres partis, car ceux-ci ont compris qu'ils ont été bernés par leur mentor et sa famille qui se sont enrichis d'une manière ahurissante à leur détriment. peuple, réveillez-vous car vous n'aurez rien et vous serez obligés de vous entretuer pour avoir des miettes et risquez la damnation en faisant leurs sales besognes. préparez -vous à vivre la pire misère de votre vie alors qu'Allah nous a dotés de richesses. une simple allumette peut allumer l'incendie de la révolte. l'homme propose, Dieu dispose. libérez khalifa sall car Allah l'a placé sur votre chemin pour que son destin s"accomplisse. vous le savez et contrecarrer le Plan ne vous avancera à rien sinon à montrer au monde entier votre état de damnés. que vive les croyants et les endurants et que les mécréants pourrissent en enfer
 En Février, 2018 (08:35 AM) 0 FansN°: 10
Vive la lutte .Ne reculez pas vaillants enseignants. Sa va passer .

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com