Aymérou Gningue : «Ceux qui contestaient le parrainage sont en train de parcourir le pays pour des signatures»

  • Source: : Seneweb.com | Le 17 juillet, 2018 à 12:07:32 | Lu 1285 fois | 20 Commentaires
content_image

Aymerou Gningue

Pour le patron des députés de la majorité présidentielle Benno Bokk Yakaar (Bby) à l’Assemblée nationale, il ne pourrait y avoir de «cas Khalifa Sall ou Karim Wade» comme le soutient l’opposition sénégalaise. Le point de vue est défendu par Aymérou Gningue, député-maire de Mérina Ndakhar et président du groupe parlementaire Bby. S’exprimant lors d’un grand rassemblement tenu ce weekend dans son fief de Nguiguiss dans la commune de Mérina Ndakar (Tivaouane), il a lancé des piques à l’opposition sénégalaise dont il minimise les capacités de mobilisation.

Une opposition «incapable, selon lui, de regrouper 10.000 sénégalais dans un événement de dimension nationale là où je peux mobiliser plus de 50.000 personnes dans le Cayor. En atteste la mobilisation de Nguiguiss faite sans aucun recours aux Ndiaga Ndiaye et les populations sont venues marquer leur adhésion à la politique du Président de la République et la nécessité de le réélire », se targue-t-il.

Pour ce qui est du parrainage, «la majorité a travaillé dans le cadre de l’introduction du parrainage comme étant un filtre démocratique. L’opposition a déposé des recours au niveau du Conseil Constitutionnel qui a estimé que les lois n’étaient pas anti-constitutionnelles. Au finish il est établi, qu’aussi bien la loi électorale que la constitution, permettent de faire ce parrainage et d’ailleurs ceux qui contestaient sont en train de parcourir le pays pour trouver les moyens de pouvoir regrouper le nombre de signatures nécessaires pour valider les candidatures.

Il faut aussi noter qu’il n’y a pas un cas Khalifa Sall ou un cas Karim Wade. Nous avons, dit-il, des institutions qui fonctionnent, un pays qui fonctionne avec les règles soumises à toutes les démocraties et de ce point de vue, aucune question ne se pose de façon particulière». Quid de l’arrêt de la Cour de justice de la Cedeao ?

«Il faut laisser l’institution judiciaire travailler sereinement, tenir compte effectivement de l’arrêt de la Cedeao et dire le droit à travers la Cour d’Appel», répond Aymérou Gningue. Avant d’annoncer, dans le cadre de la lutte contre le chômage, la tenue dans sa commune de Mérina Ndakhar, d’un symposium sur l’emploi des jeunes dans le Cayor, en octobre prochain.


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (18)


Anonyme En Juillet, 2018 (12:32 PM) 0 FansN°: 1
T idiot c normal qu'ils parcouent le pays car la loi est imposée et votée. loo beugue niou def idiooooot
Reply_author En Juillet, 2018 (12:35 PM) 0 FansN°: 1
il n'a pas le niveau ce gars la . un jour tu partira
ou est doudou wade , ou est farba senghor
il a la memoire courte
Reply_author En Juillet, 2018 (14:06 PM) 0 FansN°: 2
l'histoire retiendra que l'apr a eu les 2 présidents de groupe parlementaire lles plus tocards que le sénégal a connus
Anonyme En Juillet, 2018 (12:47 PM) 0 FansN°: 2
Depuis la déclaration par le PUR de la collecte de milliers de parrains le Président Ngingue ne dort plus, une seconde surprise de ce parti après les législatives est fortement redoutée .

Sur le fait que les partis d'opposition soient partis chercher des parrains le Président au lieu de s'en réjouir, se trouve toujours dans une logique d'humiliation, juste lui rappeler que son candidat était en 2012 contre le troisième mandat, cela ne l'a pas empêché de participer et de gagner......
Anonyme En Juillet, 2018 (12:55 PM) 0 FansN°: 3
Que veux-tu nullard, puisque par la dolécratie les loi est votée comme lettre à la poste, ils sont obligés et c'est dans le cour normal des choses.
Anonyme En Juillet, 2018 (12:58 PM) 0 FansN°: 4
Que veux-tu nullard, puisque par la dolécratie la loi est votée comme lettre à la poste, ils sont obligés et c'est dans le cour normal des choses.
Anonyme En Juillet, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 5
Le pays ne mérite pas ces genres de personnes



vraiment dommage



Une république de vrais Badolos médiocres arrivistes
Khatior-bi En Juillet, 2018 (13:07 PM) 0 FansN°: 6
Petit crétin va!
Anonyme En Juillet, 2018 (13:14 PM) 0 FansN°: 7
Commentaire numéro 5 vous vous trompez. Il n'est pas médiocre mais encore plus bas : il est nul ! Vivement que ce genre de politiciens dégage du panorama politique auquel il n'aporte aucune contribution positive. Pas de plan pour le Sénégal. Pas de plan pour son parti : pas d'avenir sinon de vivre à la remorque de l'APR !
Amadou En Juillet, 2018 (13:17 PM) 0 FansN°: 8
Un homme qu’il faut à la place qu’il faut pour un Sénégal meilleur. Bougane nous tend la main pour un changement dans tous les domaines. Geum Sa Bopp rekk avec la population. Nous voulons dégager tout ce qui est rapport avec la politique politicienne. Bougane veut que le pays soit parmi les plus avancé et pour cela il a trouvé un chemin très rapide pour le faire Gueum sa Boop rekk.
Anonyme En Juillet, 2018 (13:34 PM) 0 FansN°: 9
Ils n'ont pas le choix
Anonyme En Juillet, 2018 (13:42 PM) 0 FansN°: 10
Seetou Bi En Juillet, 2018 (14:07 PM) 0 FansN°: 11
vous avez le temps de repondre a cet energumene qui ne sait meme pas de quoi il parle ? Ils sont ridicules ces gens la.Quand je les vois gigoter a la télé de façon éhonté pour essayer de persuader les senegalais que le cinema qu'ils sont entrain de faire n'est pas un navet,j'en rit. Pire encore,ils savent que nous savons qu'ils passent tout leur temps a mentir aux senegalais mais cela ne les derange pas du tout.Vraiment chez nous la , le ridicule ne tue pas dé,regardez vous en action rek.
Anonyme En Juillet, 2018 (14:15 PM) 0 FansN°: 12
 :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner: 
Anonyme En Juillet, 2018 (14:41 PM) 0 FansN°: 13
C'est normal des lors que le parrainage sera applique. Vous souhaitiez peut-etre que les gens croisent les bras et vous laissent le terrain. Rien ni fera incha'Allah, vous aurez des candidats valables sur votre chemim, nantis d'un surplus de parrains.
Anonyme En Juillet, 2018 (14:53 PM) 0 FansN°: 14
Vraiment marre de ce genre de politiciens !

Vivement une nouvelle génération politique au Sénégal afin qu'on arrête les tessantés, les gall-galls, les mensonges, les méchancetés et toutes les conneries qui font que nous sommes encore aujourd'hui les derniers du Monde sur tous les plans !

Franchement y en a marre !

Anonyme En Juillet, 2018 (16:07 PM) 0 FansN°: 15
wa ki keski lui arrive
Anonyme En Juillet, 2018 (16:07 PM) 0 FansN°: 16
wa ki keski lui arrive
Anonyme En Juillet, 2018 (21:07 PM) 0 FansN°: 17
Payer les salaires des Asp

Please
Anonyme En Juillet, 2018 (21:07 PM) 0 FansN°: 18
Payer les salaires des Asp

Please

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com